XTerra Italy (26/05/2019) Lake of Garda

Pour les athlètes de l’ASPTT Mulhouse Triathlon, Le XTerra Italy sonne le début de la saison. Ils étaient six à faire le déplacement, Evelyne et Lyson Dumont, Frédéric Franoux et Marine Zimmermann concouraient sur le Sprint, Pascal Lizier et Jacques Martinez se sont alignés sur le Classic.

Les circuits ont été changés depuis l’année dernière, le Sprint notamment a été raccourci pour le VTT et la course à pied. Sur le Classic aussi, les parcours VTT et course à pied ont été modifiés, des éboulements dans la montagne cet hiver ont écroulé certains passages…

La météo a été plutôt défavorable durant la semaine précédente et certaines parties étaient plus boueuses que prévues, mais rien d’excessif, Lyson montée en pneus secs n’a pas éprouvé de difficultés lors des reconnaissances…

Chose sympathique sur ce XTerra, le Sprint est considéré comme une véritable épreuve contrairement à d’autres pays, et les jeunes y participent en nombre (ils n’ont généralement pas le droit de s’aligner sur le Classic), Autre point agréable, les filles partent avec trois minutes d’avance sur les garçons pour ne pas être gênées pour la natation. Ce n’est pas vrai pour le Classic par contre . Dernier point, le défilé des athlètes pour se rendre à la plage, plutôt sympa sous les acclamations des spectateurs !

Départ féminin du Sprint, Lyson se met dans la vague de la favorite, Marta Menditto (athlète Elite Pro) et la suit sur les deux première bouées avant de céder 20 secondes dans la sortie de l’eau. elle sort 4ème à 1min30 de la 1ère et 20 secondes de Marta. Elle s’élance pour le VTT à fond mais les premières minutes sont rudes tant l’eau glacée a engourdi tous les muscles. Marine sort quant à elle 10ème de l’eau et Evelyne la suit, six places derrière…
Frédéric, chez les garçons a lui aussi beaucoup souffert de la température de l’eau et du clapotement des vagues. Il sort 63ème de l’eau.

Puis c’est au tour du VTT, Lyson rattrape deux des trois concurrentes devant elle, reprenant plus de 15 minutes à la meilleure nageuse et 4’30 à sa concurrente directe pour le classement « Jeunes ». Marta est bien plus forte que Lyson sur ce parcours pas assez technique à son goût. Les choses sont faites, Lyson comprend qu’elle ne gagnera pas, elle décide de réguler son effort pour ne pas exploser sur la course à pied comme l’an dernier. Elle finit à une très belle deuxième place au scratch féminin à moins de dix minutes de sa concurrente Pro (troisème aux championnats du Monde Espoir de crosstriathlon en 2019), et avec 3’20 d’avance sur la deuxième « Jeune ». Les « Jeunes qui ont trusté les places 2,3,4 et 5 de la course. Il y a du niveau chez la jeunesse cette année…

Evelyne et Marine se sont livrées un duel fratricide, l’une dépassant l’autre, puis à nouveau reprise par la première. A ce jeu, c’est Evelyne qui gagne devant Marine.
Frédéric, lui, s’amuse au VTT et remonte quelques places, puis met en route le turbo pour une perf à la course à pied. Il finit 50ème chez les garçons.

Voici leurs résultats complets :
2ème au scratch féminin, Lyson Dumont : 1ère Jeune

1:31:02
+9:27
0:13:000:01:330:50:500:00:570:24:44

15ème au scratch féminin, Evelyne Dumont : 3ème Master 1

1:54:31
+32:55
0:17:450:03:061:03:340:01:170:28:49

19ème au scratch féminin, Marine Zimmermann : 2ème Seniore 1

2:00:03
+38:27
0:15:420:01:281:06:240:00:510:35:39

50ème au scratch masculin, Frédéric Franoux : 8ème Senior 3

1:34:23
+25:15
0:16:450:03:310:51:530:00:550:21:20

Puis ce fut au tour de Pascal et de Jacques de s’élancer sur le Classic.
Jacques attaque très fort, dès la natation où il sort 20ème de l’eau, Pascal est lui aussi auteur d’une belle natation et s’extirpe à la 153ème place. Puis pour l’un comme pour l’autre, c’est un peu plus dur au VTT, où ils perdent respectivement des places mais se reprennent tous les deux pour finir en accélérant à la course à pied…
Jacques réussit un exploit en finissant 21ème et 2ème amateur, Pascal finit 178ème sur 366 inscrits, donc dans la première moitié.
Jacques finit également premier Senior 1, ce qui équivaut à une qualification pour les championnats du Monde à Maui. Avec 13 candidats dans sa catégorie, c’est un bel exploit, d’autant qu’il n’avait que 15 secondes sur le deuxième senior 1, cela a été une sacrée bataille durant toute la course.

21ème au scratch masculin, Jacques Martinez : 1er Senior 1

3:00:31
+19:08
0:23:390:00:451:41:390:00:450:53:44

178ème au scratch masculin, Pascal Lizier : 21ème Master 3

3:50:16
+1:08:54
0:29:440:02:172:07:240:01:171:09:36