XTerra Belgium (08/06/2019)

Samedi a eu lieu le XTerra Belgium à Namur, un des plus populaires d’Europe, avec son célèbre cadre naturel qu’est la citadelle et la partie natation dans la Meuse.
Un XTerra véritablement physique, car il faut d’abord grimper à VTT jusqu’en haut de la citadelle, avant d’emprunter les chemins boisés, et finir par la célèbre descente des marches (une cinquantaine) à VTT, avant de repartir à pied, avec une autre série de marches. Bref, si vous n’aimez pas les escaliers, n’allez pas à Namur.

Evelyne Dumont, inscrite mais malade, n’a pas pris le départ de l’épreuve. Lyson Dumont, engagée sur le Sprint (elle n’a pas encore l’âge pour le Classic) a bien l’intention de faire mieux que l’année dernière (elle avait fait 6ème au scratch féminin et 1ère dans sa catégorie). Et comme sur le Sprint, il n’y avait que les trois premières au scratch qui avaient récompensées, dans sa tête, elle avait très envie d’être sur la boîte et telle le veut la tradition, d’affonner avec ses concurrentes…

Départ à 9h00, dans la Meuse, contre le courant, des 347 concurrents. Dans les premiers mètres, Lyson se fait littéralement frapper par un concurrent, qui semble vouloir l’assommer à chaque mouvement de bras, et finit par lui maintenir la tête sous l’eau avec sa main. Elle s’échappe sous l’eau et participe à sa natation la plus horrible de sa carrière de triathlète. Elle ressort de l’eau, au bout de 8min 08, en 17ème position au scratch, mais surtout 1ère féminine. A la sortie de la transition, sa concurrente directe, juste derrière, sprinte pour venir dans sa roue. Et là s’engage un premier duel, Lyson s’attend à une attaque lors de l’ascension vers la citadelle, mais au contraire, sa rivale n’arrive pas à la suivre au train, elle en profite donc pour forcer l’allure et la faire craquer… La pauvre finira le parcours VTT à plus de 9 minutes de Lyson, qui réalise le meilleur temps VTT féminin, elle est la seule à finir sous l’heure. Elle part donc en tête pour le trail, certainement le plus long de sa vie. Elle part avec presque 4 minutes d’avance, mais cela va-t-il suffire ?
Elle qui est souvent trop juste pour pouvoir tenir si longtemps en course… Avec les anciennes qui reviennent à vitesse grand V. C’est le moment de voir si la tactique mis en place pour limiter la casse va payer. Et c’est le cas, elle se bat jusqu’au bout et parvient à garder 29 secondes d’avance sur la ligne d’arrivée, VICTOIRE !

Lyson, reine du Sprint à Namur, 61ème avec les garçons et première féminine avec 1h42’22 de course, bravo !

Après sa deuxième place en Italie (derrière une Elite Pro qui s’était trompée d’épreuve), elle se retrouve sur la plus haute marche du podium. Et ce ne sont pas ses talents de VTTiste qui l’ont fait gagner sur ce circuit très physique, elle ne prend que 22 secondes, mais c’est lors de la natation et de la transition qu’elle crée l’écart nécessaire pour résister au retour de sa dauphine. Après la victoire de la VTTiste en République Tchèque l’année dernière (XTerra Tchéquie), c’est la victoire de la Crosstriathlète à laquelle nous avons assisté en Belgique !

Ah pour ceux qui se posent la question depuis tout à l’heure, « affonner », c’est boire cul sec la bière locale… Ce qu’a fait pour la première fois Lyson…

Arrivée de Lyson :